Andréa Ferréol

andrea-ferreol
Andréa Ferréol

Avant même l’amour du théâtre ou du cinéma, c’est celui de la peinture qui a suscité l’orientation d’Andréa Ferréol. Sans doute n’osait-elle pas se rêver peintre, mais c’est pourtant à l’École des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence qu’elle choisit de s’inscrire, en cours du soir, pour apprendre le dessin. Pour elle, « la peinture est affaire de passion, de curiosité ». Mais la première grande émotion artistique, elle la doit à la musique, et à l’Opéra, qu’elle découvre à 12 ans, lors de la création par Gabriel Dussurget du festival de musique d’Aix-en-Provence.

Si pendant huit ans, les « Flâneries d’Art Contemporain dans les Jardins aixois », entièrement gratuites, sous l’égide de l’Association « Aix-en-Œuvres » témoignent de son engagement pour l’art plastique, et pour sa ville, à qui l’association a offert la statue de Cézanne, place de la Rotonde, c’est maintenant aux arts du spectacle que la nouvelle association, créée en 2013, Aix-en-Arts, entend se consacrer.

La première manifestation était musicale, avec un concert gratuit, exceptionnel, du très grand pianiste Alexandre Tharaud, qui s’est produit le 19 juin 2015 dans le cadre prestigieux du pavillon de musique, créé par Franck GEHRY, du château La Coste.

www.andrea-ferreol.com